Le mot s’est écrit indifféremment dessein ou dessin, impliquant la notion d’intention, de projet, jusqu’au XVII siècle. Le dessin est un des premiers moyens d’expression de l’humanité, il peut être très simple ou revêtir des formes extrêmement complexes. Le dessin sert au sculpteur pour effectuer ses recherches. Sa spécificité est due au fait qu’il n’est pas une fin en soi, mais une étape de son travail, pour lui permettre de visualiser ses projets en vue d’une réalisation en trois dimensions : le rendu du volume est donc prépondérant, par des zones ombrées avec ou sans dégradés, et l’absence ou la neutralité du fond. Tous les dessins de sculpteurs ne sont pas des chefs-d’œuvre du strict point de vue de la qualité du dessin, mais ils sont toujours les témoins fidèles du travail de leur auteur, et certains sont des œuvres d’art à part entière. Le dessin est souvent l’une des premières formes d’expression de l’enfant. Il permet à l’enfant d’exprimer ce qu’il ne peut exprimer autrement.

Leave a comment